Les petits bonheurs d’Aïnoha.

Aujourd’hui j’avais envie d’écrire un article léger, qui sent bon le bonheur! Je me suis rendue compte qu’ici on vous parle beaucoup, mais en fait très peu de nous…

Alors pourquoi pas vous en dire en peu plus sur qui est Aïnoha? Et plus particulièrement cette fois, qu’est ce qu’elle apprécie au quotidien? Quels sont ses jeux préférés, ses goûts, ses plaisirs rien qu’à elle?

Screenshot_20190401-124223_Instagram

 

C’est parti, on vous révèle aujourd’hui les petits bonheurs d’Aïnoha…

Elle adore chanter le matin. Depuis ses premiers mois, c’est toujours avec des gazouillis, puis plus tard avec une voix mélodieuse qu’elle se réveille. Chaque matin on entend chanter dans le babyphone, ça donne une note de joie à notre réveil! Idem pour son réveil de la sieste… Aïnoha aime les réveils de bonne humeur il faut croire, pour mon plus grand plaisir!

Elle boit encore son biberon blottie dans nos bras. On lui a bien proposé de le boire seule, histoire de ne pas freiner une éventuelle envie d’autonomie… mais non, le biberon du matin, et celui du soir d’ailleurs, c’est toujours bien blottie dans les bras! Bien entendu cette habitude me convient… ainsi, elle reste mon tout petit bébé… juste encore un peu. Une manière de se réveiller ou de s’endormir en douceur, avec câlins et mots doux.

Screenshot_20190401-124239_Instagram

Elle vénère sa piscine à balles. Je pense sincèrement qu’elle y passerait ses journées: brossage de dents, chatouilles, lecture, chaque jour elle invente quelque chose de nouveau à faire dedans. Bien entendu, plus elle peut jeter les balles partout à l’extérieur plus c’est le bonheur!

Elle prend plaisir à s’habiller seule. Ne lui parlez pas de l’aider à enfiler ses chaussettes! Les chaussettes et le pantalon, c’est une fierté de les enfiler toute seule! Et à chaque fois, ce même sourire radieux qui témoigne pour elle de sa fierté…

 

Le départ à la crèche est toujours une fête. Qui l’aurait cru il y a quelques mois? Vous vous souvenez? Et bien sachez que désormais, Mademoiselle va elle-même chercher sa veste, ses chaussures et son sac, et gare à moi si je ne suis pas prête à partir! Oui, quand elle entend: « on va à la crèche? », Aïnoha est la plus heureuse. Rien de tel pour me déculpabiliser définitivement.

Screenshot_20190401-124106_Instagram

Le toboggan. Alors là on peut même parler de passion. Si on veut rendre Aïnoha heureuse, il suffit de l’emmener au parc faire du toboggan. C’est fou, j’ai essayer de compter le nombre de fois qu’elle est capable de grimper, puis glisser… et j’ai dû m’arrêter. Il ne reste plus qu’à équiper le jardin pour les beaux jours…

Goûter dans nos assiettes. Malgré son ventre plein après son repas, sa petite bouche grande ouverte nous nargue souvent dès qu’on grignote quelque chose devant elle! Curieuse comme tout, même pas affamée, juste pour le plaisir de chiper notre fourchette. Ses yeux malicieux se mettent alors à briller, des yeux dans lesquels je lis très clairement « c’est moi qui l’ai eu ton dernier morceau! « .

Elle adore faire les lessives. Et puis pourquoi pas, après tout une aide, c’est pas de refus! Mettre le linge dans la machine c’est sa mission! Mademoiselle boude si je le fais sans elle. Il ne me reste plus qu’à lui expliquer comment séparer le blanc des couleurs…

Aïnoha a le rythme dans la peau… Peut-être grâce à mes gênes de danseuse? En tout cas, elle a bien compris comment allumer la musique, et prend plaisir à nous faire des spectacles de danse. Je suis tout simplement fan…

Screenshot_20190401-124119_Instagram

Regarder son Papa cuisiner. Plaisir utlime. Elle a la chance d’avoir un Papa qui cuisine divinement bien, et qui adore ça. Alors quand il l’installe près de lui, et qu’elle peut ainsi avoir une vue panoramique sur chacun de ses gestes, ma puce est aux anges! Des moments père-fille tellement attendrissants… ce plaisir leur sera réservé, vous connaissez mes prouesses dans ce domaine…

Et puis petit bonus: quand il lui fait goûter la préparation en avant première… là c’est le top.

Elle pourrait lire pendant des heures. Aïnoha est une passionnée. Le matin au réveil, ou dès son retour de la crèche, elle suit toujours le même rituel: elle choisit un livre sur son étagère, et me l’amène pour qu’on le lise ensemble. Qu’on le lise… encore et encore! Car oui, il faut au moins le recommencer trois fois. Et quand elle se décide à le fermer, c’est pour aller en chercher un autre. Si je suis occupée, je la surprend alors assise dans un coin, se racontant sa propre histoire de sa voix douce. Je fonds, je l’avoue.

20190325_092225

Me voler mes culottes et se les mettre autour du cou. Là… no comment, je n’ai pas plus de mots.

 

Et puis il y a ses petits bonheurs réservés à la crèche…

Câliner les bébés. Aïnoha se révèle très attentionnée, et passe beaucoup de temps à prendre les plus petits contre elle, et leur caresser la tête. Elle recherche leur contact, et prend plaisir à prendre soin d’eux.

Chiper les tétines des copains, pour voir leur réaction. On m’a plusieurs fois raconté que ma fille, intriguée par ce « truc » que certains de ses camarades ont dans la bouche, se plante alors devant eux, leur enlève la tétine, et attend pour observer leur réaction. Sadique, mon bébé? Non, elle leur remet elle-même dans la bouche très vite, leur sourit et s’en va. Soit.

Heureusement que ses camarades ont de l’humour… aucun drame n’a été relevé.

Screenshot_20190401-124211_Instagram

Manger avec les grands. L’air de rien, Mademoiselle se faufilait souvent à la table des grands depuis quelques mois. Manger à table, toute seule, rien ne la rend plus heureuse! Alors son vœu a été exaucé, et désormais ce petit bébé a sa place en bout de table, avec tout de même une petite aide discrète pour finir l’assiette…

Et puis il y a ces promenades en amoureux… Oui. En amoureux. Main dans la main, avec son copain du même âge, ils ne se lâchent plus et font le tour de la cour en marchant. Câlins, bisous, visiblement c’est l’amour fou! Papa a validé, ouf… Et moi je craque.

Voilà un petit résumé des petits bonheurs d’Aïnoha! Je ne les ai sans doute pas tous mentionnés, ce serait bien trop long à lire! Ces petits bonheurs je les adore, et je fais en sorte qu’elle puisse accéder à ces trésors aussi souvent qu’elle le souhaite. Parce qu’il n’y a pas plus beau que le sourire de son enfant.

La vie lui demandera d’être forte bien assez tôt à mon goût, alors j’essaie de l’armer au maximum. Et je ne connais pas d’arme plus efficace que le bonheur, et la confiance en soi.

Et puis… ça me fait du bien d’y assister au quotidien, tellement de bien. Alors pourquoi pas le partager avec vous? Histoire de vous envoyer un peu de son bonheur!

petits_bonheurs

 

Maintenant c’est à vous! Racontez moi leurs petits bonheurs!

 

 

 

9 commentaires sur “Les petits bonheurs d’Aïnoha.

Ajouter un commentaire

  1. Les petits bonheurs du quotidien. Je trouve ça super que tu les notes car tu laisses une trace de tout cela. J’ai trouvé cet article tout mignon, tout doux.
    PS/ Bon le coup des culottes autour du coup, ça sort du lot :p mais ça a son charme hein ? 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bon, mon commentaire a planté, je retente. Très chouette article, plein de douceur et d’originalité. Nos filles partagent l’amour du toboggan (prononcé savamment togoban ici), de la lessive, de la cuisine, des livres ainsi que des colliers en culottes (et oui)! Quand j’étends le linge fraîchement lavé, j’ai intérêt d’être rapide avec mes culottes sinon c’est défilé Chanel avec colliers culottes!

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :