Instagram: je t’aime, moi non plus.

Aujourd’hui j’avais envie de parler avec vous de mon petit chouchou: celui qui m’a fait oublier Facebook (sorry…), celui qui me fait sourire, qui m’émeut, et qui me fait rire parfois.

J’ai découvert Instagram en 2015 (un peu à la ramasse la fille… je sais.) pas convaincue au depart. En fait je venais de retrouver ma meilleure amie d’enfance, que j’avais perdue de vue suite à son déménagement quand nous étions au lycée. La vie nous avait éloignées, et le jour où nous nous sommes retrouvées virtuellement par un heureux hasard, on s’est promis de ne plus perdre contact.

Moi, par réflexe, je lui ai demandé si elle avait Facebook… et quelle surprise quand elle m’a dit que non. « En 2015, qui n’a pas Facebook? » Je me suis demandé… Et puis elle m’a parlé d’Instagram, le seul réseau social qui trouvait grâce à ses yeux. Alors, curieuse, et surtout…pour elle en fait, je me suis lancée dans l’inconnu…

instagram_nokia

Au départ je postais, il faut le dire, les photos les plus inintéréssantes du monde… je m’émouvais surtout devant les photos de mariage de mon amie d’enfance, puis devant celles de son ventre rond. Pourtant, lors de mon voyage à New-York, mon petit coup de coeur pour Instagram est né: en effet, quand on a de belles photos à poster… ça fait toute la différence!

Et depuis je me suis prise au jeu. Je like, je commente, je m’échine à faire les plus belles photos possibles pour embellir mon « feed ».

Je suis devenue accro en fait il faut l’avouer. Tellement accro, qu’il y a quelques mois j’ai décidé de créer un second compte, directement lié à ce blog. Séparer mes photos personnelles et mes publications en rapport avec le blog me semblait indispensable. Et chaque jour je me félicite de ma décision.

J’ai donc désormais deux regards différents sur Instagram, l’un totalement « amateur », et l’autre plus professionnel ( le compte lié à mon blog étant un compte pro…). Et je dois dire que mon petit réseau chouchou ne me procure pas toujours que du bonheur…

 

Alors… Instagram pourquoi je t’en veux?

Le nouvel algorithme est devenu ma bête noire: le principe? Les publications que nous voyons désormais dans notre fil d’actualité sont choisies selon un savant calcul, qui se vante de connaître mieux que nous ce que nous aimons voir. En gros, même si l’on est abonné à un compte, il n’est pas systématique que nous voyons ses publications dans notre fil d’actualité. Hyper décevant je trouve, car en principe quand on est abonné c’est qu’on aime non?

Et puis côté pro, on perd largement en visibilité. Rien ne nous garantie désormais que nos publications sont vues, et difficile de savoir par qui. Je n’ai pas trouvé de remède miracle à ce problème, si quelqu’un passe par ici et souhaite m’éclairer ce sera avec plaisir! A moins de publier une photo mentionnant « eehhh ooohhh qui me voit??« , ce que je me refuse à faire, pas facile à mon avis…

Je me dois de préciser que nous devons cette charmante idée à la société Facebook ( oui le réseau que j’ai délaissé justement… ), qui a racheté Instagram.

Les photos imitées encore et encore… Alors celles-ci je m’en lasse clairement. Avouez, vous aussi vous avez au moins vu une ou deux publications de photo de voyage où l’on voit la femme de dos qui tient le bras de son compagnon? Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, et le manque d’originalité m’ennuie parfois un peu je l’avoue.

[Et puis au contraire, je me demande toujours en quoi poster la photo sombre et à peine travaillée de son plat de pâtes du soir pousse à la satisfaction…]

follower_instagram

Mais la palme d’or de mon mécontentement est attribuée… aux « je m’abonne et je me désabonne si tu t’es pas abonnée »! Alors ceux-là, ils me sortent par les yeux. Ces comptes qui sortent d’on ne sait ou, qui s’abonnent, et puis hop qui se désabonnent parfois dans l’heure qui suit.

Mon compte « pro » par exemple, est dédié à la parentalité. Je suis donc logiquement suivie par des parents en grande majorité. Alors déjà, quand je vois que « fit-man2016 » s’abonne, je trouve ça louche. Surtout quand je vois ses photos. Et pas manqué, quelques heures après il a disparu. Sans aimer aucune de mes photos, ni interagir avec moi of course. Des abonnements de ce type je les compte par dizaine chaque jour. Et clairement je n’en peux plus.

On rentre clairement dans une compétition: je m’abonne à ton compte à condition que tu t’abonnes. Alors oui c’est certain: on gagne des abonnés. Génial. Mais quel intérêt? Si ces abonnés sont des fantômes nullement intéressés par mes publications, personnellement cela ne me séduit pas. Instagram prend alors une tournure qui ne me plaît plus autant qu’avant…

Cette course aux abonnés est la même que celle aux « likes », et j’avoue que ça me fatigue un peu. Bien entendu avec un compte perso on s’en moque, on restreint la visibilité de ses publications aux abonnés et ça règle le problème. Mais quand on cherche un minimum de visibilité et d’échanges de qualité, ces abonnements ou ces likes intéressés deviennent polluants.

Mais bon, il paraît que c’est le jeu…

instagram_logo

Et sinon, Instagram, pourquoi je t’aime tant?

Déjà pour les jolies photos que je découvre chaque jour: des photos travaillées, recherchées, dont je ne me lasse pas. Un plaisir pour les yeux, moi qui suis en majorité abonnée à des comptes de parents, de voir ces visages d’enfants, ces petits pieds de bébés, ces moments doux du quotidien…

Mon fil d’actualité me montre sans cesse tout ce que j’aime, et c’est ce qui m’a séduite chez Instagram: les photos sont le centre de tout.

Je suis devenue accro à mes comptes chouchous, et je prend plaisir à découvrir chacune de leurs publications. Et puis il y a ces échanges, ces liens qui se créent au fil du temps. Certains on même démarré ici, sur ce blog, elles se reconnaîtront!

Instagram, au-delà des photos, me touche parfois par des mots. De jolis textes qui accompagnent les photos, qui les soulignent, qui les expliquent. Et ça, c’est vraiment ce qui me séduit. Que l’on prenne la peine d’écrire, sur un réseau social qui mise pourtant au départ sur le visuel. J’aime écrire, mais il faut par contre savoir se freiner, car un texte trop long ennuie Instagram, et c’est bien là, la frontière avec le blog…

J’aime tout simplement publier sur Instagram, les filtres proposés sont top, c’est simple d’utilisation, rapide. En un clin d’œil une jolie photo est sublimée, elle devient… « instagrammable« … J’aime voir mes photos ainsi embellies, et prend plaisir à faire des publications qui me ressemblent, avec juste ce qu’il faut de filtres.

je-taime_instagram

Poster sur mes deux comptes est devenu une passion, avec le bonheur de partager des photos d’Aïnoha et de notre quotidien sans rien cacher sur mon compte personnel par exemple: ces photo qui font le bonheur de nos proches, tout comme je suis heureuse de les voir vivre au quotidien malgré la distance qui nous sépare.

Et puis avec ce compte « pro », j’adore poster des photos plus mystérieuses, sur lesquelles le visage d’Aïnoha n’est jamais dévoilé. C’est devenu un jeu pour moi, de chercher des clichés qui ne dévoilent que le minimum! J’aime écrire aussi avec ce compte, chaque photo, je l’accompagne d’un texte, c’est un peu ma marque de fabrique à moi: j’aime écrire, je suis blogueuse avant tout, et je voulais vraiment que chacune de mes photos ait une signification. Oui, je n’aime pas poster sans réfléchir!

Instagram, malgré quelques déceptions parfois, reste définitivement mon petit coup de cœur parmi les réseaux sociaux. J’y déniche mes pépites en matière de décoration, et même de vêtements pour enfants. J’y ris, j’y pleure, je m’y sens bien. J’y partage mes astuces, mon quotidien, mon amour pour ma fille. Et parfois ça plaît, c’est toujours gratifiant je le reconnais.

Et puis, oui, je dois l’avouer… j’en ai bien besoin de reconnaissance…

 

instagram_love-coeur

 

Et vous, Instagram, vous aimez? Partagez moi ici votre réseau social chouchou!

 

 

 

 

 

 

15 commentaires sur “Instagram: je t’aime, moi non plus.

Ajouter un commentaire

  1. Le côté « je te like si tu me likes en retour » est devenu monnaie courante dans le joli monde des réseaux sociaux. On est plus à la recherche d’une vraie reconnaissance, mais d’un nombre de likes et d’abonnements indécents, et en général c’est comme ça que tu présentes ton compte insta : « j’ai X milliers de followers ».
    Que ce soit sur INsta ou Twitter (pour le coup j’en parle en tant qu’auteur), c’est quelque chose qui m’insupporte.
    Après on est pas si loin de la mentalité qu’il y avait à l’époque des blogs (avant ^^) où c’était très orienté « je te commente mais j’attends un commentaire en retour ».
    Il faudrait pour rendre le truc « beau » que le nombre d’abonnés ne soit pas connu, pour que les gens ne cherchent plus ce genre de challenge… mais du coup, beaucoup de ces personnes seraient frustrés que leur égo ne soit plus flatté par leur nombre de followers « fantômes »…

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis ultra ringarde je crois, je n’ai que FB ! La loseuse quoi.
    Je travaille au contact d’ados et ils me font bien sentir que je suis à la ramasse (mais pour ma défense, je connais snapchat et le maitrise héhé)… Ceci étant, je ne comprends pas l’intérêt d’insta ou Pinterest (ce qui est sensiblement la même chose pour moi). Je croise parfois de beaux comptes c’est vrai, c’est inspirant ! Je vois même certain pros (des psys) qui ont un compte pour leur activité et je me dis « mais comment ils font pour communiquer sur ce format là?! ». Ca reste un mystère ! Et je crois surtout que je m’en préserve pour garder une certaine estime de moi. Déjà naviguer sur d’autres blog, j’ai la mauvaise habitude de me comparer « ouah, ce qu’elle fait est de qualité » alors sur Insta, ça touche au physique aussi, erk. Je vais me détester en un rien de temps ! Du coup, je m’en tient éloigné.

    Tu as raison, les RS c’est la course au like et abonnement, ça doit booster une faille narcissique fragilisée, allons savoir… C’est dommage, c’est creux !
    Je vais quand même aller découvrir le tien par curiosité 😉

    A bientôt,
    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton petit mot! Effectivement de plus en plus de professionnels communiquent via les réseaux sociaux, une manière à mes yeux d’exclure un peu plus ceux qui n’y vont pas…

      J'aime

  3. Pas d’Instagram (ni de Facebook), problème réglé ! Le côté « venez voir comme je suis heureuse et belle, comme ma vie est palpitante et mieux que celle des autres » m’insupporte 😤😤😤.

    Aimé par 2 personnes

    1. Pour vivre heureux vivons cachés comme on dit! Tiens, je peux venir faire une désintox avec toi? J’avoue que couper avec les réseaux sociaux me tente tellement parfois!

      J'aime

  4. Alors moi aussi les « je-m’abonne-puis-me-desabonne-car-tu-t’es-pas-abonnée » me sortent par les yeux ! On a rien demandé nous ! Et l’algorithme qui me supprime des comptes que je suis et me montre bien souvent les memes personnes dans mon feed en ajoutant, délicatement, des comptes que je ne suis même pas… Mais cela n’empêche, j’adore Instagram et ca restera, je pense, mon réseau social préféré pendant encore un bon moment !

    J'aime

  5. Je n ai pas instagram
    Je ne connais donc pas le fonctionnement.
    Je n ai que FB que j utilise en grde partie pour communiquer avec ma famille qui vit loin

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai complètement délaissé Facebook au profit d’Instagram moi aussi. Je trouve Insta bien plus enrichissant, j’y ai trouvé des profils vraiment plaisant à suivre, qui partagent sur des sujets qui me touchent, qui m’apprennent des choses, me font faire des découvertes, m’inspirent, qui me font me remettre en question… alors que sur Facebook c’est un peu la foire aux banalités parmi mes « amis », les sujets polémiques partagés sans filtres et sans vérifier la véracité, les blagues douteuses et les « j’ai mangé une pomme ». A part quelques groupes sur la parentalité (couches lavables, allaitement, …) sur lesquels je partagent mes questions j’ai complètement laissé tomber ce réseau.
    Mais c’est vrai qu’Instagram me déçoit parfois aussi, les « je m’abonne si tu t’abonnes » c’est insupportable !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :