Tu as 9 mois mon bébé…

Il aura d’abord fallu patienter 9 mois pour faire ta connaissance, toi petite silhouette fragile mais pleine de vie, qui a arrondi mon ventre petit à petit… 9 mois d’attente, d’impatience, d’inquiétude parfois, mais surtout de joie. 9 mois ça m’a paru si long! A chaque petit mouvement ressenti dans mon ventre j’avais envie de te serrer dans mes bras, de t’entendre, de te toucher.

Et aujourd’hui voilà que tu partages ma vie depuis 9 mois déjà! Ces 9 mois-là ont défilé à une vitesse folle. Je réalise parfois à peine que je suis ta Maman. Non c’est pas possible… ce petit être tout chaud et fragile que l’on a déposé sur moi ce 31 août ne peut pas déjà avoir tant changé! Et pourtant… quand je te regarde dans les yeux je les vois identiques à ceux qui ont croisé mon regard pour la première fois ce soir-là… mais ils appartiennent désormais à une petite fille malicieuse et souriante. Oui tu as tant évolué ma chérie. On m’avait dit, on m’avais raconté, on m’avait prévenue. Mais je n’y ai pas prêté attention. On ne peut pas en mesurer l’importance quand on est pas encore Maman. Maintenant je comprends: le temps s’échappe, et emporte avec lui les bribes de tes premiers mois. De nos premiers mois… Et je ne peux absolument rien y faire. Alors je profite, j’immortalise du mieux que je peux. Il le faut, ces souvenirs seront les plus précieux. Parfois, le soir avant de m’endormir, je me remémore ton doux visage de nouveau né, si paisible, qui me semble proche et lointain à la fois. Et la sensation de plénitude que j’ai ressenti en le voyant pour la première fois m’enveloppe à nouveau et me fait m’endormir en douceur…

20180527_120400

Alors comment est-elle devenue ma petite Aïnoha de 9 mois? Son caractère s’est affirmé, ses goûts se sont prononcés. Petit bébé très tonique et éveillée depuis sa naissance c’est sans surprise qu’elle nous fait part au quotidien de son besoin de bouger, d’explorer, d’apprendre. Elle est curieuse de tout, et c’est un bonheur de lui faire découvrir notre monde. Elle est la plus heureuse lorsqu’elle découvre un nouvel espace de jeux, le plus spacieux possible de préférence! Exploratrice sans limite elle n’a pas mis beaucoup de temps à savoir se débrouiller quand il s’agit de se déplacer pour aller voir quelque chose d’interdit de nouveau. La vigilance maximum fait donc désormais partie de mon quotidien. Et oui un bébé de 9 mois c’est débrouillard! A nous le shopping « sécurité »: caches prises, bloques-portes, barrière pour les escaliers… enjoy.

Son appétit a augmenté: il était auparavant rare de la voir terminer un peu pot ( pas bieeennn l’industriel je sais je sais… ), et maintenant ( du fait de sa dépense énergétique digne d’une athlète? ) c’est fréquent de la voir manger avec appétit jusqu’à la dernière cuillère. Bien entendu ce n’est pas systématique, mais le progrès est là et je suis fière de son évolution, d’autant plus qu’elle mange de tout. La courbe de poids reste envers et contre tout dans la moyenne basse, mais on s’en fout en fait car tout va bien…

« Oh tu as jeté ton jouet par terre! Ah tiens la télécommande aussi… » Oui vous l’avez deviné on est en plein dans la période du « je jette tout par terre et quand tu ramasse ça m’éclate« . Soit. Je me prête souvent au jeu, pour son plus grand plaisir. J’ai lu que c’est comme ça que les bébés apprennent la gravité, alors si c’est pour son apprentissage…

Un soir, juste avant de fermer les yeux, de sa douce petite voix Aïnoha a prononcé son premier vrai « Papa« . Pas les « papapapa » qui retentissaient allègrement dans la maison depuis deux mois non, là c’était LE vrai de vrai. Adressé à son Papa, les yeux dans les yeux. Et puis le lendemain matin dans le babyphone, c’est un petit « Papa » chuchoté qui nous a fait fondre au réveil. Le langage évolue, les sens des mots est intégré. Il en est de même pour « bavo » associé à chaque fois avec le geste des mains, et… « caca« . Toujours pas de « mama » non, par contre « caca » est parfaitement intégré oui. A chaque bébé ses priorités visiblement! Bref sa petite voix me fait craquer, je ne me lasse pas de discuter avec ma fille.

Mademoiselle voyage bien assise dans sa poussette, histoire de ne pas rater une miette de ce qui se passe autour d’elle. Avant la vision du ciel et le chant des oiseaux lui suffisaient, maintenant elle se tord le cou dès qu’on croise le chemin d’un chat ou d’un chien. Les balades elle a toujours adoré ça, mais maintenant c’est carrément la fête quand on sort.

20180527_120241

Niveau socialisation c’est toujours très compliqué, bien que je ne note pas vraiment d’angoisse de la séparation pour le moment. La seule vue d’une personne autre que ses parents la regardant dans les yeux la terrifie, et les pleurs ne prennent fin que dans nos bras. Bon si la personne ose la toucher là c’est le drame évidement. Aïnoha ne se sent en sécurité que dans nos bras quand il y a du monde autour d’elle, et malgré le fait que ce soit normal les gens ne le comprennent pas toujours, ce qui est difficile à gérer pour moi. Les gens se vexent, ou insistent. Et les réflexions fusent: « c’est pas normal » « quelle sauvage » « elle fait sa chipie« . Etant donné que je n’aime pas non plus les gens ce n’est pas important pour moi qu’Aïnoha soit hyper sociable, mais ça me tient à cœur qu’elle soit à l’aise tout de même et qu’elle prenne plaisir à partager des moments avec sa famille au moins. Mais tout ça prend du temps, je le sais, et le déclic viendra quand il viendra. Point. ( Je ne cacherais pas que ça ne me dérange pas de la garder bien au chaud dans mes bras en attendant… ).

Les deux petites dents du bas apparues un beau jour sans signe avant-coureur changent son sourire, qui ressemble de plus en plus à celui de la petite fille qu’elle sera bientôt. On a donc instauré une nouvelle habitude le soir avant de dormir: bienvenue dans le club des « on se brosse les dents ce soir » ma chérie!

Les cheveux poussent, doucement mais sûrement. Ils auront une jolie couleur noire, ça c’est certain, mais sont encore trop courts pour qu’on puisse déterminer à quel degré ils seront bouclés! Je boue d’impatience à l’idée de lui faire ses premières couettes si vous saviez

On est toujours au 6 mois en taille de vêtements, au moins ce qui est sûr c’est que c’est économique. Les jolies tenues en 9 mois commencent à bouder dans la penderie mais leur moment de gloire approche je pense…

Elle tient maintenant parfaitement assise, pour sa plus grande joie.

Son caractère doux et espiègle à la fois se dessine de jour en jour. Aïnoha est d’une patience infinie, ce qui me surprend toujours, mais quand il s’agit de faire le clown ou de se faire remarquer elle n’est pas la dernière! C’est un bébé qui ne pleure que très rarement, qui peut ne verser aucune larme durant des jours, un bébé cool quoi! Avec elle tout n’est que jeux, sourires, tendresse. Et puis elle commence à m’imiter quand je lui caresse doucement les cheveux le soir, elle veut me faire pareil. Alors je lui apprend la douceur nécessaire dans ses gestes. Il me tarde tellement de recevoir mon premier bisou!

Pour résumer la vie avec un bébé de 9 mois c’est de l’amour, de la découverte, du bonheur chaque jour. Le temps est trop vite passé oui, mais ce qui est super c’est qu’il nous reste de longues années ( je l’espère! ) devant nous pour profiter ensemble. J’espère que notre relation restera basée sur l’écoute et la confiance, et que je réussirais à mener à bien l’éducation bienveillante que je souhaite pour ma princesse. Et maintenant il nous reste 3 mois seulement pour préparer la fête de son premier anniversaire, déjà. Un anniversaire durant lequel elle marchera peut-être, elle m’appellera « Maman« , elle n’aura plus peur de sa famille… peut-être? J’aime ne pas savoir ce que l’avenir nous réserve, et découvrir tous ces petits trésors au fur et à mesure qu’Aïnoha grandit… Ce sont mes cadeaux les plus précieux, mes cadeaux de Maman.

Continues à m’en faire plein ma chérie, car tu es le secret de mon bonheur.

20180520_153013

 

Et tradition oblige, ce soir nous fêterons dignement ce moisniversaire avec l’une de mes créations pâtissières pas du tout réussie.

 

Publicités

2 commentaires sur “Tu as 9 mois mon bébé…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :