Elle est métisse…

De grands yeux noirs en amande, une peau couleur caramel, des boucles bien dessinées… au fil des mois, Aïnoha révèle de plus ses origines aux yeux de ceux qui l’entourent.

Un petit jeu se met alors systématiquement en place lorsque je me promène avec elle sans le Papa: une Maman blanche, alors cette peau couleur caramel… de quelle origine est-elle? Pas si facile de deviner… les cheveux d’Aïnoha ne sont pas crépus, bien au contraire. Alors si brune, aux cheveux fins… « Réunion? » « Tahiti? » « Mexique? » sinon ceux qui sèchent prêchent le faux pour avoir le vrai: « Il est pas breton le Papa hein?! ». Ce petit jeu m’amuse je l’avoue, j’aime brouiller les pistes!

20190313_095730

Je ne cache pas que bien souvent, le petit jeu des devinettes terminé, les gens la complimentent systématiquement sur sa beauté. Une petite métisse, oui, ça fait craquer. Gonflée de fierté, ces compliments bien entendu je les accueille avec grand plaisir, comme n’importe quel parent je pense. Mais cela nous donne de mauvaises habitudes: désormais, se faire arrêter par un passant qui nous complimente, ça nous surprend à peine. Et je me vois alors répondre d’un ton à peine surpris « merci »…

Pourtant j’accueille toujours ces marques d’intérêt avec autant de surprise et de joie, car aux yeux de chaque Maman son enfant est le plus beau bien entendu, mais il reste agréable de l’entendre de la bouche d’inconnus, c’est vrai.

Vaniteuse la Maman? Et pourtant… c’est tout le contraire.

Complexée durant mon adolescence, j’ai toujours souffert de cette image de moi qui n’était pas aussi parfaite que je l’aurais voulu. Je portais un appareil dentaire, j’avais de l’acné. Quelques désastres capillaires n’ont pas aidé. Il est évident que personne ne m’arrêtait dans la rue pour me complimenter! Mais j’avais un talent pour la danse, et j’étais douée à l’école. On m’a donc admirée et respectée, sans forcément prêter attention à ces petits riens qui me bouffaient la vie. Malgré un plan « relooking + sport + soins esthétiques » plutôt bien mené, je garde depuis toutes ces années cette fragilité d’enfance, et reste très soucieuse de mon image de peur de revoir un jour le reflet que me renvoyait le miroir il y a 15 ans.

danseuse_métisse-fille

Et me voilà Maman d’une fille. D’un coup tout remonte. Il est devenu évident à mes yeux de lui éviter ces mésaventures, du moins d’essayer. En la conseillant, en communiquant, en étant présente. Mais je m’aperçois que notre « problème » risque d’être différent…

Aïnoha n’a que 19 mois, et les choses peuvent changer après tout, mais pour le moment l’adjectif que les gens lui attribuent le plus c’est: « très jolie ». Et je commence à me dire que cette étiquette n’est finalement pas si rose qu’elle ne le parait…

Tout d’abord, je suis blasée: « Ohhh une métisse! Elle est magnifique! ». Oui certes, mais est-elle jolie uniquement parce qu’elle est métisse alors? Cette apologie des métisses me dérange. A croire qu’un brun aux yeux marrons a moins de charme.

Et puis je commence à me méfier: il y a peu de temps, un jeune homme s’est arrêté et à dit au Papa d’Aïnoha que sa fille était « d’une beauté sublime », et que « vraiment c’était un diamant ». Too much. Bien trop exagéré à mon goût. Je commence à réaliser avec horreur que ma fille va peut-être trop attirer les regards, dont certains pas forcément bien intentionnés. Mon cerveau de Maman se met désormais en alerte: ce petit diamant, je veux le protéger. Mais je ne pourrais pas garder ma fille cachée dans la maison jusqu’à l’âge adulte…

Enfin dernier point: je ne veux pas que ma fille grandisse avec l’idée qu’elle est juste belle. J’aimerais qu’elle ait confiance en elle grâce à son intelligence, qu’elle croit en toutes ses capacités. Les « belles » filles sont tellement stéréotypées… A nous de l’éduquer en conséquence bien entendu, mais c’est plutôt quand elle rentrera dans l’adolescence que cela m’inquiète. C’est la raison pour laquelle je la complimente souvent sur ses prouesses, sur ce nouveau mot prononcé, sur ce puzzle assemblé. Bien entendu ce n’est pas l’envie qui me manque, mais j’essaie de ne pas trop lui répéter combien je la trouve belle!

Juste un peu le matin, quand je la coiffe et que je l’habille… promis.

citation_oscar-wilde

Le métissage c’est une réelle chance à mes yeux: deux cultures ( voir plus pour certains enfants! ), des habitudes culinaires, des traditions, parfois des langues différentes… Le métissage n’est pas qu’un joli physique, c’est une ouverture sur la différence.

Le Papa d’Aïnoha ne lui a pas seulement transmis ses jolis yeux en amande, il lui apporte une culture exotique, une langue créole, des saveurs culinaires, et tellement de choses qu’elle n’aurait peut-être pas eu l’occasion de découvrir si petite. Il lui apporte à mes yeux une richesse, un cadeau précieux. Nous essayons, malgré la distance, de nourrir ce lien avec cette culture par la musique, par la cuisine…

Un jour nous ferons découvrir à Aïnoha les terre de ses ancêtres, nous lui montrerons les endroits où jouait son Papa, la maison de son arrière grand-mère. Un paysage si différent de celui dans lequel elle évolue ici. Je suis certaine qu’elle va adorer, et qu’elle mesurera alors sa chance. Je suis moi-même tombée amoureuse d’un homme, mais aussi de sa culture et de son île. Alors je suis heureuse que ma fille porte en elle les origines de cet endroit que j’aime tant.

Oui ma fille est métisse… mais elle est aussi drôle, débrouillarde, affectueuse, empathique. J’aimerais que cette étiquette de « petite métisse » ne soit pas trop lourde à porter pour elle, et que les gens apprennent à la connaître réellement.

Elle me demandera peut-être un jour pourquoi « je suis toute blanche », pourquoi nous n’avons pas la même couleur de peau. Pourquoi nous nous ressemblons, mais finalement pas tant que ça. Peut-être que ça la rendra triste, peut-être qu’elle aurait aimé être différente. Je lui répondrais alors qu’elle a une chance: elle est blanche, et noire à la fois. Elle peut être qui elle veut. Grâce à cette force, que nous lui avons transmis son Papa et moi. Je lui répondrais qu’elle est capable de tout, qu’elle peut déplacer des montagnes. Je lui répondrais que je suis tellement fière d’elle, et de tout ce qu’elle accomplit depuis sa naissance.

Et qu’elle aussi, elle peut être fière de qui elle est.

Aïnoha est métisse… et elle ne voulait pas que je la prenne en photo…

20190313_095614

Ses origines martiniquaises seront, je l’espère, un atout dans sa vie.

 

Racontez moi un peu… il y a des origines à découvrir chez vous aussi?

 

 

7 commentaires sur “Elle est métisse…

Ajouter un commentaire

  1. Sans être métisse (je suis une pure blonde aux yeux bleu, à tel point qu’on me donne souvent des origines slaves …), j’ai eu la chance de grandir dans les îles (Tahiti et la Réunion) ce qui m’a ouvert à d’autres cultures et j’espère pouvoir en transmettre une partie à mes enfants, et surtout pouvoir les emmener un jour sur les traces de mon enfance 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Alors le métissage, je ne le vis pas au quotidien, La Bête est franco-française! En revanche, j’ai le même passé compliqué avec mon apparence que toi et les mêmes remarques systématiques sur le physique de La Bête. Où que l’on aille, c’est quasi toujours les mêmes remarques, depuis sa naissance: « mais quels beaux yeux! », « elle est magnifique, vous l’avez réussie! ». Oui, c’est flatteur d’avoir une très jolie petite fille mais je vis ces compliments exactement de la même manière que toi! Elle est certes jolie mais pas uniquement! Elle est très gentille, pleine d’empathie, très intelligente, intrépide… Je lui parle aussi de ses autres qualités, la valorise car elle manque déjà de confiance en elle, malgré toute la bienveillance qu’on lui apporte au quotidien. La beauté est un atout mais une petite fille ne doit pas se définir que par ça. Ma fille n’est pas qu’un visage.

    Aimé par 1 personne

    1. Ta petite Bête a l’air si sensible en plus… j’ai l’impression en plus que ce genre de compliments sont plus facilement adressés aux filles, encore un stéréotype qui a la vie dure…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :