Notre nouveau rituel: le brossage de dents…

Aïnoha va bientôt fêter ses 19 mois. Elle devient une petite fille, et qui dit grandir, dit… nouvelles habitudes!

Ses habitudes ont évolué à tous les niveaux en fait: elle joue différemment, elle prend le bain « comme une grande », et même parfois des douches, elle mange des morceaux… toute seule. Je lui demande désormais si elle veut bien que je change sa couche, elle prend son manteau et l’enfile tant bien que mal quand elle estime qu’il est l’heure de partir à la crèche. Aïnoha est désormais capable à mes yeux de prendre ses propres décisions pour certaines choses, et je me dois de respecter ses envies.

Ma fille n’est donc plus le petit bébé que je prenais tendrement dans mes bras afin de prendre soin d’elle dans le calme. Elle me suis maintenant en trottinant, du moins quand elle le veut bien. Et chaque soin du quotidien lui donne l’occasion de me raconter joyeusement tout un tas d’histoires dans sa jolie langue qu’elle seule comprend…

Et justement: l’hygiène de ma fille, c’est hyper important pour moi. Alors comme recommandé, j’ai commencé à lui laver ses premières dents dès leur apparition!

 

Pour cela j’utilisais une compresse stérile, que je passais simplement sous l’eau tiède avant le « brossage ». On a instauré ce moment comme un jeu: vive le mimétisme! J’ouvrais exagérément la bouche « aaaahhhh » et mimait un brossage de dents avec mon doigt. Gagné! Mademoiselle était ravie d’en faire de même, et m’offrait alors ses petites quenottes. Je passais ensuite la compresse sur le dessus et devant avec douceur, sans trop faire traîner: le but étant surtout qu’elle s’habitue à ce rituel.

Et puis forcément le temps de la lassitude est arrivé. Avec une petite puce de cet âge, il fallait s’y attendre! La petite bouche restait alors fermée envers et contre tout, et mon bébé d’amour se transformait en ver de terre incontrôlable.

brosser-dents-bébé

Forcer ma fille n’étant pas dans mes principes d’éducation, je me suis donc retrouvée face à un dilemme: respecter ses envies, ou lui éviter bien des désagréments liés au manque d’hygiène plus tard? Bien entendu on est tous d’accord: il y a des choses qui ne se négocient pas!

Alors comment arriver à mes fins? Certains soir, je suis passée par la force, oui, je l’avoue. Mais cela m’a brisé le cœur, et aucune de nous deux n’en a tiré satisfaction finalement.

Toute la délicatesse du rôle d’un parent réside ici en fait: il faut savoir être ferme, tout en respectant l’intégrité et les besoins de son enfant. Je l’apprends chaque jour. Et j’avoue que je pense avoir trouvé ma faiblesse: l’autorité ce n’est pas mon truc, la persuasion encore moins. J’aurais plutôt tendance à dire: « si tu n’as pas envie de suite, alors on réessaie plus tard« . Mais cela n’est pas toujours possible…

Comment faire comprendre à ma fille que le brossage des dents est important? Bien évidemment à son âge c’est même pas en rêve! Pour les cours d’éducation sur les bienfaits de l’hygiène je vais devoir patienter encore un peu.

J’ai donc utilisé mon allié de choc: super Papa! Super Papa, il a le pouvoir d’attraper notre petit ver de terre sans qu’elle ne pleure, puis le pouvoir de la maintenir sur ses genoux sans flancher. Super Papa, il a une technique imparable: les chatouilles. Il sait EXACTEMENT quelles petites parties sont les plus sensibles… Et une petite fille qui rie aux éclats… ça n’a plus le choix: ça montre ses jolies petites dents. Et hop, je frotte, je frotte. Je me fais plaisir.

Ainsi le brossage des dents fait désormais partie de notre rituel du coucher, juste après le biberon du soir que nous prenons toutes les deux dans le lit. Notre technique repose pour le moment sur la diversion, c’est vrai. J’ai bon espoir qu’un jour Aïnoha devienne volontaire, et que se brosser les dents devienne un plaisir pour elle.

On y travaille chaque jour, un peu comme pour tout: le mimétisme joue un rôle important dans l’apprentissage des actes du quotidien. Alors chaque soir, mon brossage de dents devient un spectacle qu’Aïnoha ne raterait pour rien au monde, bien trop contente de m’imiter avec son petit doigt. Elle voit également son Papa faire le matin. Ainsi j’espère lui montrer que ces actes rituels font également partie de nos habitudes à nous, ses parents.

maman_et-bébé_brossent-dents

Le mimétisme, Aïnoha est en plein dedans en ce moment. Je vous en parlerais d’ailleurs prochainement! Je m’en sers donc beaucoup…

Nous lui avons donc récemment acheté sa toute première brosse à dents: lassée de la compresse, Mademoiselle ne comprenait effectivement pas pourquoi nous, nous avions de chouettes instruments à notre disposition, et pas elle! C’est vrai, c’était pas juste!

Ce premier achat nous l’avons effectué en pharmacie, histoire de bénéficier de précieux conseils ( en tant que parents débutants, on est preneur pour ce genre d’étape! ). Bien entendu Aïnoha a choisi la couleur: une manière ludique de la faire participer! Fière d’avoir enfin sa propre brosse à dents, c’est seule qu’elle a pris la décision de se brosser les dents une fois rentrée, bien que ce n’était pas encore « l’heure ». Qu’importe, elle l’a fait deux fois!

Un peu comme sa brosse à cheveux, sa brosse à dents est désormais sa meilleure amie. Mon cœur de maniaque de l’hygiène est comblé! Pourvu que ça dure

Voilà une étape importante de passée, le tout début de l’apprentissage de la propreté! Prochaine étape: le pot, dans quelques mois…

 

Ce n’est pas facile de devenir une petite fille! Je le comprends, alors je reste indulgente. Si un soir elle n’a vraiment pas envie, alors je laisse passer. Après tout, elle a bien le temps de grandir. J’adapte mes exigences de Maman à son âge, et après tout, à 18 mois, un soir sans brossage de dents n’est pas un drame. Idem pour un lavage de mains, ( je prends alors sur moi… ).

aimer_bébé

Cela ne m’empêche pas d’être ferme sur certaines choses, comme sur le fait qu’elle doit être clean pour partir à la crèche ( j’ai en horreur les parents qui déposent leurs enfants avec une couche pleine ou un nez à peine mouché… ). La santé passe également avant tout, alors on a pris l’habitude de laver les mains dès qu’on revient de l’extérieur et de se moucher régulièrement. Et ça, ça reste non négociable!

Aïnoha l’a compris, et a adopté ces rituels pour lesquels, elle le sait bien, elle n’a pas de marge de négociation. Après tout je suis tout aussi exigeante envers moi-même: je ne me couche JAMAIS sans m’être démaquillée et brossé les dents, même si il est 3h du matin ( oula, ça fait longtemps ça… ), même si j’ai la grippe, et idem pour le matin. L’haleine de poney non merci! Et puis mon corps me remercie: j’ai eu très peu de caries, et une peau de bébé. J’aimerais tellement transmettre ces valeurs à Aïnoha!

Aider ma fille à grandir est un vrai plaisir, et quelle satisfaction quand on voit que notre amour et notre patience porte ses fruits! Après tout le salaire d’une Maman, c’est de voir son enfant heureux…

 

Racontez moi! Chez vous, comment se passe le brossage de dents?

 

 

 

8 commentaires sur “Notre nouveau rituel: le brossage de dents…

Ajouter un commentaire

  1. Ah la la les dents, encore une chose soumise aux périodes des enfants. Fiston adorait se brosser les dents (et parfois adore toujours ça quand ça le prend), il a choisi sa brosse, même deux d’ailleurs, le dentifrice aussi, mais désormais c’est la bagarre pour qu’il se les brosse et ça m’attriste et me fatigue souvent. Alors on fait preuve de patience, on explique encore et encore pourquoi c’est important. on a même pris un petit livre qui explique comment mal se laver les dents peut faire des caries. quand il voit l’image c’est radical, mais encore faut-il qu’il accepte de lire le livre avant de se brosser les dents :p. Mais bon j’y crois !
    Concernant le mimétisme c’est tellement ça, moi il me fait rire le matin car dès que j’ai fini de me maquiller il prend le recourbe cils et fait mine de l’utiliser, trop mignon

    Aimé par 1 personne

    1. Ton petit mot me montre bien qu’avec un enfant, on ne peut jamais crier victoire trop tôt! Mais je trouve bien normal qu’ils n’aient pas envie parfois, après tout ils sont humains.
      Ici aussi on commence à batailler certains soirs, alors je retiens l’idée du livre!

      J'aime

  2. Ici aussi on a misé sur le mimétisme pour les grands. Et ils sont fiers justement d’utiliser leur brosse à dents ,eux, les grands, par rapport à leur frère le « bébé cadum ». Je ne sais pas du tout d’où ils ont sorti cette expression par contre.

    Aimé par 1 personne

  3. a Chaque fois que je lis tes articles, je m y retrouve toujours. Nous traversons actuellement la meme periode a la maison nous aussi. Au debut, il se rejouissait de le faire mais il s en est tres vite lassé. Et tout comme vous nous avons adopté la diversion. Jamais la meme diversion deux fois, ca ne marche pas. Tous les jours je dois chercher quelque chose de nouveau. Je suis devenue la rene des improvisations. parfois je dois le forcer et ca me brise le coeur et j avaoue que parfois je le laisse aussi aller aussi au lit sans se les brosser. Parfois j ai juste pas la force de le voir pleurer. J ai arreter de me/nous mettre la pression pour rien. Je trouve la diversion quand meme d une grande aide et je passe moins de temps possible au brossage de dents, je ne veux pas que ca devienne un calvaire pour mon petit roi.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui pareil ici il y a des soirs plus difficiles en ce moment, alors pas facile de trouver un compromis entre les larmes et la santé… du coup je lui propose aussi de se brosser les dents le matin maintenant, quand elle est d’humeur joueuse et motivée car elle part à la crèche!
      Au moins, on a un brossage efficace dans la journée même si ce n’est pas le plus utile…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :