J’aurais pu…

On est samedi. Aïnoha vient de s’endormir. Je sais que j’ai facilement 2h30 devant moi, ma fille étant une vraie petite marmotte. La plage horaire idéale pour faire tout un tas de choses… oui vous la connaissez tous! Vous l’attendez, vous la savourez ( ou pas ). Cette plage horaire durant laquelle on se sent « libérééee déli… Ok j’arrête.

maman_fatiguée

La sieste de bébé, c’est un peu comme un bonbon: on sait qu’on va y avoir droit, on en salive d’avance, et quand le moment arrive enfin on la déguste avec délectation. J’ai de la chance, j’y ai encore droit deux fois dans la journée. Alors en un week-end, ça fait quatre. Quatre plages horaires de deux heures en moyenne chacune. Pour les optimiser au maximum, je m’organise, et je les planifie à l’avance. Pendant la première par exemple je fais une partie du ménage, pendant la seconde je me consacre au blog, ou bien je fais mes soins du corps, du sport, je regarde un replay. Bref pas question d’en perdre une miette!

 

Ce temps pour moi m’a toujours été précieux, mais encore plus depuis que j’ai repris le travail, et que je ne bénéficie plus de mes « récréations » en semaine…

 

Avec l’angoisse de la séparation dont je vous ai parlé il y a quelques semaines, ces siestes me sont d’autant plus indispensables notamment pour mes tâches ménagères, qu’il m’est en ce moment très difficile de concilier avec mon petit Koala sans cesse accroché à ma jambe. Et puis j’ai besoin de temps pour moi, cela m’est indispensable pour réattaquer une nouvelle semaine… en seulement deux jours finalement, mes espoirs reposent beaucoup sur les siestes!

J’appréhende d’ailleurs le jour où Aïnoha me fera gentiment comprendre qu’elle ne veut plus faire la sieste du matin, et encore plus celui où, en pleine forme, elle ne dormira plus du tout! D’ailleurs je serais intéressée de savoir comment vous le gérez votre temps, les parents d’enfants plus grands…

Bon pour le moment ( je touche du bois ) mon bébé marmotte jubile quand elle voit son lit, et s’endort en cinq minutes. Encore de beaux moments solo en perspective devant moi!

sans-titre (4)

 

Alors nous y sommes: moment attendu depuis 5 longs jours, je suis à la maison, avec une tenue plus que moche confortable, et je viens de descendre les escaliers sur la pointe des pieds. Le monde s’offre à moi.

Et là mes yeux butent sur une bonne dizaine « d’occupations », toutes candidates pour ces deux heures d’éclate totale. Alors… par quoi commencer?

J’aurais pu…

  • Faire une énième lessive. C’est fou la tonne de linge que nécessite ce petit corps de bébé en une semaine.
  • Finir le ménage, commencé la veille au soir.
  • Préparer de bons petits plats équilibrés, que j’aurais ensuite congelé pour toute la semaine ( euh là… dans vos rêves! ).
  • Faire la purée pommes de terre-carottes-kiri que je me promet de faire pour le dîner d’Aïnoha depuis des semaines.
  • Rappeler les membres de ma famille qui ont désespérément pensé que j’avais une seconde de libre en semaine, et qui sont finalement tombés sur ma messagerie.
  • Vider la mémoire ( encore saturée ) de mon téléphoneoui mais ma fille elle est trooop belle!
  • Recoller la tringle du rideau du salon, pour enfin ne plus le voir pendre lamentablement.
  • Nettoyer les jouets d’Aïnoha.
  • Tondre. ( ah non je suis une fille… c’est vrai ).
  • Enlever les feuilles mortes et dépoussiérer la plante du salon.
  • Nettoyer mes chaussures.
  • Nettoyer les vitres.
  • Nettoyer le frigo.
  • Nettoyer ( encore et toujours ) ma voiture.
  • Faire une séance de sport.
  • M’épiler. Mais devant l’ampleur de la tâche… je fuie.
  • Faire les démarches administratives qui traînent depuis des lustres dans un tiroir.
  • Trier mes vêtements. Ou du moins essayer.

 

Bref j’aurais pu en faire des choses, me débarrasser de cette fichue to do list qui tourne en boucle dans ma tête chaque jour. Alléger ma conscience, et me féliciter d’être une nana au top.

maman_fatiguée

Et bien non. Pas aujourd’hui. Aujourd’hui je n’ai pas envie. Et j’ai décidé de ne pas me contrarier. Aujourd’hui j’ai la flemme, aujourd’hui j’ai besoin de repos, j’ai besoin de m’écouter. Aujourd’hui j’ai envie d’écrire, juste d’écrire. Laisser mon esprit s’évader au gré de mon imagination. Aujourd’hui je ne me force pas. Quel bien fou pour mon mental…

On dit que le repos de l’esprit est aussi, voir plus important que celui du corps, et c’est tellement vrai pour ma part. Me poser, dans le silence, et écrire… quel bonheur. Vous lire aussi d’ailleurs, tiens.

Aujourd’hui je laisse le monde tourner sans moi, je me fais du bien. Deux heures de récréation. Deux heures mises entre parenthèses. A moi de bien les utiliser. Et j’estime qu’aujourd’hui, je n’avais rien de meilleur à faire. Car je me suis faite passer en priorité. Pour une fois

Bientôt une petite voix flûtée va doucement s’élever, chantonner. Ce doux son va me rappeler à mon rôle, celui que j’aime tant. Je vais éteindre mon ordinateur, et lever la tête. Deux heures se seront écoulées. Il sera alors temps de revêtir ma cape du super Maman, et de m’occuper désormais d’Elle uniquement…

imagesFNKT5WQF

 

J’aurais pu faire bien des choses oui, mais parfois il faut savoir se consacrer à l’essentiel: à soi.

 

Les précieuses siestes de bébé, tu les rentabilises comment?

 

Publicités

6 commentaires sur “J’aurais pu…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :