Regarde moi Maman!

Il y a quelques jours nous avons découvert notre nouveau paradis anti canicule: une aire de jeux réservés aux enfants construite dans un immense hangar climatisé. Climatisé. Une aire de jeux qui comprend une partie réservés aux bébés! Le rêve grandeur nature pour Aïnoha quoi! Et un beau pied de nez à la canicule…

Nous avons passé un super moment, je me demande laquelle de nous deux était la plus excitée de voir la piscine à balles. J’ai réellement pris un malin plaisir à ramper, me cacher, jouer au loup avec une petite fille aux anges de partager ces instants avec moi. Je pense d’ailleurs écrire prochainement sur cette expérience, car ce sont vraiment des moments en or comme je les aime.

maman-bébé_jeu

Un triste constat s’est pourtant offert à moi ce jour-là: tous les parents ne semblaient pas aussi enjoués à l’idée de partager ce moment avec leurs enfants. En fait… la majorité étaient assis plusieurs mètres plus loin, les yeux rivés… sur leur téléphone.

Ah sacrés écrans. Ils nous rendent tellement accro… et moi la première! Je pourrais écrire encore et encore à propos des effets néfastes qu’ils ont à long terme sur notre petite santé, mais je pense qu’on a largement fait le tour avec tous les articles déjà très bien écrits disponibles sur la toile. Et puis ce n’est pas vraiment le sujet que je souhaitais aborder. Non, ce qui m’a attristée ce bel après-midi d’août sur l’aire de jeux, c’est cette petite fille…

Blonde aux yeux bleus, des cheveux bouclés à me faire pâlir d’envie ( elle n’aura jamais à galérer avec un fer à boucler elle c’est certain! ), environ 2 ans et demi… elle jouait à quelques mètres de nous. Elle jouait toute seule. Car effectivement ce jour-là à part 2 ou 3 petits bébés ( y compris nous ), il n’y avait pas foule, sans doute à cause des congés d’été. Elle était adorable, alors je n’ai pu m’empêcher de lui sourire plusieurs fois. Et j’ai assisté à une scène qui m’a brisé le cœur…

« Maman egarde! Maman egarde!  » … « Je vais sauter Maman« … « Maman! Un… deux… » … « Maman! vais me cacher! » « Coucou Maman! » « Maman? » Ses petits yeux désespérés cherchaient en vain ceux de la dame blonde assise au bord de l’aire de jeux. Pleine de bonnes intentions, la Maman s’était pourtant installée tout près. Physiquement elle était là oui, sans doute prête à réagir si besoin. Mais c’est tout. En fait elle était déjà bien loin. Son esprit s’était sans doute laissé piéger par ce petit objet lumineux, capable de le transporter partout ailleurs d’un simple geste. Son esprit avait cédé à l’appel de l’évasion, laissant dans la réalité une petite fille bien peinée de ne pas intéresser sa Maman à ce moment-là.

love-téléphone-portable

Touchée, mais ne pouvant rien faire pour cette petite fille ( Aïnoha et la sociabilité, ça fait toujours deux! ), je me suis contentée de la regarder, et de lui sourire lorsque son regarde croisait le mien. Je savais pourtant bien qu’elle aurait échangé mille de mes sourires contre un seul regard de sa Maman. Mais ma petite réalité à moi déambulait vitesse grand V partout en rampant, et c’est dans les rires que j’ai offert à Aïnoha son premier tour de toboggan. En me posant tout de même une question: qu’est ce qui peut être plus intéressant à regarder que son enfant qui s’épanouit?

C’est prouvé: un enfant a besoin d’être regardé, encouragé. Un enfant ne peut pas s’ouvrir au monde si il se sent inintéressant aux yeux de ses parents. Et si on se mettait à leur place? Que ressentirait-on face à l’indifférence de ceux qu’on aime le plus au monde?

Je ne jette la pierre à personne. Car je me sens bien concernée par le sujet. Accro à mes écrans, j’y passais tout mon temps jusqu’à mon accouchement. Littéralement. Car une fois la péri posée j’ai surfé allègrement sur internet un paquet de fois. Et puis il m’a fallu m’adapter, et ce fût non sans mal! Je me débrouillais pour avoir mon téléphone à portée de main quand j’allaitais, la télé était toujours allumée ( j’avoue oui que la télé c’est ma vie… ).

imagesD1B4XGQ1

Bref mes habitudes n’ont pas changé de suite. Plutôt petit à petit. Quand j’ai pris conscience que les ondes n’étaient pas forcément idéales, elles n’ont plus été les bienvenues lors des tétées. Et puis surtout… j’ai pris conscience que le temps passe à une vitesse folle. Surtout. Il m’est alors devenu impensable de rater un instant de plus de la vie de ma fille. Même lors d’une tétée. Après tout j’avais la chance de pouvoir vivre un moment privilégié, intime. Alors j’ai posé mon téléphone. Loin. Et j’ai regardé mon petit bébé téter. Je l’ai admirée ma merveille. Et ces moments je les ai gravés dans mon cœur. Ils sont bien plus précieux que mon fil d’actualité Facebook ou Instagram. La vie des gens peut attendre, mais pas la nôtre. Elle se déroule ici et maintenant. Alors je n’en loupe plus une miette c’est décidé.

Une addiction aux écrans, comme n’importe quelle addiction en fait, c’est difficile à combattre! Pas facile de changer ses habitudes de vie. Alors Aïnoha s’en charge pour moi: en grandissant, elle a commencé à s’intéresser à ma chère télé. Quand elle a su se retourner, hop c’était directement du côté de l’écran que ses yeux étaient attirés. Normal. ça bouge, c’est coloré… Après tout mes yeux aussi sont attirés comme des aimants par l’écran. Alors quand les solutions provisoires n’ont plus suffit, j’ai dû adopter la solution radicale: éteindre la télé! Vous savez quoi, ça m’a fait un pincement au cœur. Car la télé est une présence rassurante pour moi. Tout d’un coup la maison est devenue tellement silencieuse…

… Pas pour longtemps. Le silence a vite laissé place aux éclats de rire. Et je n’ai plus eu d’yeux que pour ma fille. De toutes façons on a pour principe 0 écran pour notre princesse le plus longtemps possible. Alors autant commencer à donner l’exemple. Devenu tout noir, l’écran ne m’intéresse plus. Je ne regarde qu’Elle. Alors bien entendu dès qu’elle est à la sieste c’est le festival digital, on ne se refait pas. Mais dès que j’entends sa petite voix, hop j’éteint tout volontiers. Et on profite de la vraie vie. On joue, on découvre, on sort. Il y a tellement mieux à faire. Mais ça avant d’être Maman je n’y arrivais pas. Alors… Merci Aïnoha. Merci de me faire redécouvrir les plaisirs simples.

 

[ A vous, parents que je croise au quotidien… s’il vous plait… Levez les yeux, regardez les, regardez comme ils grandissent… si vite… profitez, allez éteignez tout. Partagez, riez, admirez, encouragez… Vous les retrouverez bien vite vos écrans. Oh que oui… Mais juste un peu, offrez leur votre regard, votre sourire, votre amour. Offrez leur votre présence. C’est leur bien le plus précieux. ]

 

4 commentaires sur “Regarde moi Maman!

Ajouter un commentaire

  1. J’ai hâte de voir quelques photos de cette aire de jeux qui a l’air super !!
    J’espère qu’un jour la maman en question se rendra compte du temps qui file et de sa fille qui grandit sans elle… Et qu’elle laissera le portable de côté.

    J'aime

  2. Pas facile la gestion des écrans… Et comme toi, je sais de quoi je parle… On a beau nous dire que demain on devra arrêter parce qu’il nous regarde, pas facile de stopper nette une drogue si violente qui nous permet de faire passer le temps. J’ai pour le coup commencé à donner le biberon dans la semi obscurité depuis ces vacances, ce qui porte plutôt ses fruits, et me permet de profiter pleinement du moment en regardant bébé têter. Encore faut il arriver à accepter le deal, qui dans notre cas a été bénéfique.
    Désolé si ce comm est un peu désordonné, je rentre seulement au taf et mes idées sont encore un peu en vacances ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Pas de soucis ton com est parfaitement clair ne t’inquiètes pas! Oui je pense que malheureusement il faut se faire un peu violence pour lâcher les écrans… Courage pour le retour de vacances!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :