Parce qu’être Maman… c’est aussi ça!

Récemment j’écrivais avec bonheur à propos des 15 moments que je rêvais de vivre en tant que Maman juste ici… et puis il y a eu ÇA.  » Ça »… c’est quoi? C’est l’un des moments que chaque Maman redoute de vivre en mettant au monde sa petite merveille. Et bien nous y sommes, j’en ai vécu un pas plus tard qu’il y a quelques jours…

 

 

Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps, et vous livre donc l’anecdote:

[ Un vendredi d’été, température extérieure: 31 degrés… ressenti: au moins 40. Voyant ma pauvre princesse transpirer de plus en plus, les cheveux trempés, je décide de la rafraîchir avec un gant humide, puis de la mettre à la sieste en couche. Heureuse pour elle ( dormir dans la fraîcheur huummm j’en rêvais également ) je pars vaquer à mes occupations. 2h30 plus tard Mademoiselle se réveille et m’appelle gaiement. Quelle longue sieste! Je me félicite de ma décision: elle a mieux dormi sans body! NB: ne plus jamais se féliciter si rapidement…

En ouvrant la porte je ne m’attendais pas à ce que mon insouciance de jeune Maman heureuse disparaisse à ce moment précis. Car… oui là, dans son lit, Aïnoha trônait assise fièrement, entièrement nue, sa couche jetée plus tôt ( mais depuis combien de temps??) pendait lamentablement au bord du lit… et ( bien évidement ) une mare de pipi ornait la totalité du matelas ( ainsi que le doudou, les coussins, et les jambes de Mademoiselle sinon c’est pas drôle ). Le tout dans la joie et la bonne humeur, puisque fière de son exploit Aïnoha faisait « bravo » frénétiquement parée de son plus beau sourire.  » T’as vu Maman comme je gère?!  »

Partagée entre l’envie de rire ou de pleurer, je suis restée paralysée quelques secondes je pense avant d’oser faire les derniers pas qui me séparaient de cette scène d’horreur. Mais par quoi commencer? Bon sortir le bébé déjà… la nettoyer, lui remettre une couche propre, constater que non ce n’était pas un accident: elle sait bien les enlever, la mettre en lieu sûr… une bonne chose de faite. Et puis revenir sur la scène de crime, tout défaire, déhousser, faire tremper ( mais oui un tour de lit qui passe à la machine aurait été moins drôle voyons ), puis enfin fourrer tout ce qui le permet dans la machine. Check point rapide: il est 19h. Rien ne sera sec pour le soir, génial. Aïnoha campera donc à même la mousse de son matelas…

Bref le goûter pris avec un retard considérable sur l’horaire habituel, une partie du sol de la maison trempé par mes « lavages à la main » intempestifs, « Non Aïnoha ne rampe pas là-b… trop tard… bon ok, on va encore changer le body… », c’est lessivée que je contemple le matelas sécher tant bien que mal dehors. Suspens du jour: sera-t-il sec à temps pour le coucher? Mais que de mystères aujourd’hui! On s’éclate! ]

Et finalement le matelas a séché, mais pas la housse ni l’alèse. Cela n’a pas empêché Aïnoha de dormir ses 13 heures habituelles ouf. Le lendemain toute trace de ce carnage avait disparue. Et j’ai pu commencer à en rire. Enfin.

être-maman

 

Forcément ce genre de moment d’une vie on y échappe pas. Je m’y attendais. Le truc c’est que décidément il est impossible de prédire quand et comment ça nous tombera dessus. C’est peut-être ce qui fait les joies de la vie de parents finalement… ce lot de surprises quotidiennes. Ce petit moment de joie et d’éclate totale a été une première pour moi, le premier d’une longue série j’en ai conscience. Alors tiens, je vais dresser la liste des moments que j’ai un peu moins hâte de vivre en tant que Maman:

  • LA percée de dents qui la fera hurler de douleur: parce que pour l’instant ( du bois vite… ) ses dents on fait connaissance avec une fois sorties, dans le genre « oh tiens regarde elle a sorti une dent! « . Mais je sais ô combien on a de la chance, et que par conséquent la chance c’est pas forcément à tous les coups.
  • Son regard déchirant quand je vais devoir la laisser à la crèche. Et si en plus elle m’appelle « Mamaannn »… alors là je ne donne pas cher de mon mental en acier ( ni de mon mascara ).
  • Le jour où elle rentrera de la crèche avec un bleu, une bosse, ou autre « bobo sans importance »… parce que je suis capable de me transformer en véritable enquêtrice: mais qui a osé bousculer ma fille… et/ou en Maman hyper lourde: non mais vous la surveillez suffisamment? … Triste.
  • Entendre « non » quand je lui demanderais un câlin ( mon cœur saigne déjà ).
  • Le traditionnel accident vomi/caca lors d’une gastro. Toutes mes collègues l’ont vécu au moins une fois. Alors pourquoi pas moi?
  • Toujours dans la thématique « caca »: le « j’ai pas eu le temps d’aller jusqu’aux toilettes ».
  • Devoir lui retirer une écharde, ou lui soigner une blessure qui saigne … et sans tourner de l’œil. Sachez le ce sera un exploit, pour la phobique du médical que je suis.
  • Devoir l’aider pour un exercice de maths: elle n’est certes pas obligée de savoir que j’ai eu 3 de moyenne durant toutes mes années collège/lycée, mais elle risque de vite s’en apercevoir tout de même… Help.
  • La consoler pour son premier chagrin d’amour. Bon là je commence à voir loin, mais je sais bien que je peux pas lutter contre le futur petit briseur de cœurs qu’elle croisera au moins une fois dans sa vie. Et c’est le cœur en miettes que je m’efforcerais de l’aider à faire face à ce sentiment nouveau pour elle. Il y a une jolie citation qui dit  » J’ai mis 9 mois à façonner ton petit cœur, ne laisse personne te le briser » . Si seulement

être-maman

Et puis si vraiment je me projette loin, il y a le  » Maman j’ai trouvé un appart » qui risque d’être sacrément difficile à vivre pour moi ( sauf si elle a 40 ans bien entendu ), ou bien le  » Je te déteste  » prononcé au moins une fois par toutes les ados du monde ( quoique… je n’ai pas le souvenir de l’avoir pensé, ni même prononcé… mais bon une exception c’est déjà bien dans la famille ). Fort heureusement pour moi de longues années me séparent encore de ces moments difficiles mais inévitables dans une vie.

Je constate aussi que la liste des moments que j’ai hâte de vivre en tant que Maman est bien plus longue que celle mentionnée plus haut, c’est rassurant! Et puis ces moments un peu plus difficiles finalement on en rit (parfois), ou bien on les fait passer derrière les meilleurs, non?

Parce qu’après tout être Maman… c’est aussi ça!

imagesA89R2WJH
Mais le jeu en vaut clairement la chandelle…

 

 

 

 

Je suis bien curieuse… vous me racontez la dernière petite galère que votre enfant vous a fait vivre? Que je rie un peu à mon tour…

 

 

Publicités

8 commentaires sur “Parce qu’être Maman… c’est aussi ça!

Ajouter un commentaire

  1. Ah ah, le coup de la couche arrachée, j’y ai échappé l’été dernier! La Bête étant très explicite dans ses vices, elle tentait d’arracher sa couche dès que j’enlevais le body. Du coup, pour la coucher sans body, j’ai opté pour le simple short léger qui permet de laisser la couche à l’abri des petites mains rebelles! 😉 Je redoutais à peu près les mêmes premières que toi et, hormis les lointaines, je les ai toutes vécues! Les dents douloureuses (toutes ici, et elle les a enchaînées sans répit), le premier jour chez nounou (un crève-cœur, mais elle s’est très vite adaptée), le premier bobo chez nounou (bing, un bleu au front, et j’ai été étonnamment zen), j’ai essuyé un tas de « non » face à une proposition de câlin (je te rassure, ça se transforme assez vite en « oui », finalement) et on a même enlevé une grooosse écharde de son pouce (finalement, il semble que je me suis sentie bien plus mal qu’elle)! Une maman est pleine de ressources qu’elle ne soupçonne pas, et tout finit par passer (presque) tout seul! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Bon tu me rassures un peu! Mais toi… il t’a fallu combien de temps pour t’y faire à la laisser chez la nounou? Je te rassures… une commande de 3 petits shorts légers vient d’arriver à la maison, histoire de laisser cette couche hors de portée des mains baladeuses 😉

      J'aime

  2. Avant hier l’Époux était avec la descendance sur le lit. Elle se tortillait en chouinant tant et si bien qu’il a cru que la couche était trop serrée et il l’a donc enlevé. 5 secondes plus tard elle avait fait caca 😂😂. Il était vert 😂.

    Aimé par 1 personne

  3. J’aurai pas de galère à te raconter mais en effet tout ça fait parti de ma future vie de maman.

    Ton anecdote me rappelle celle d’une amie où sa fille avait ouvert sa couche en début de sieste, avait dessiné sur les murs de sa chambre puis c’était endormie paisiblement.

    Quand ma copine est entrée dans la chambre « Qu’est ce que c’est que ca 0_0? » la petite a simplement répondu, »la c’est la maison, la papa et maman » … Bref une très « jolie » fresque que ma copine a bien galéré à nettoyer…

    Aimé par 1 personne

    1. Oooh mais oui dis ça doit pas être évident tous les jours d’être la Maman d’une petite artiste! Quand à ton petit doudou et toi… on en reparle dans 1 an! Hihi

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :