Mes 7 astuces pour récupérer après l’accouchement.

Hello, aujourd’hui j’avais envie de parler de la période qui suit l’accouchement, souvent oubliée des guides sur la grossesse. C’est pourtant une période riche en émotions et en bouleversements, qu’il n’est pas toujours évident de traverser sans encombres! J’ai donc envie de partager avec vous mes petits trucs à moi concernant la récupération post-accouchement ( et durant les premiers mois de bébé ). ça vous dit? C’est parti!

maman-fatiguée

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la grossesse on peut se poser plusieurs questions, et parmi toutes ces interrogations beaucoup concernent en fait l’après accouchement:  » Comment mon corps va-t-il se comporter après l’accouchement? » « Vais-je réussir à récupérer rapidement? » « Est-ce-que je vais avoir mal? » « Vais-je trouver les bons gestes avec mon tout petit? »… Bref c’est l’inconnu! Les cours de préparation à l’accouchement sont en grande partie axés sur l’accouchement en lui-même, bien entendu, puis sur les suites de couches. Mais peu d’infos souvent concernant les mois qui suivent: comment notre corps se remet tout doucement, comment garder la forme, physique ou morale…

En fait je me suis rendue compte très tôt qu’une bonne récupération ça se préparait dès la grossesse, le plus tôt possible! Ne pas hésiter à marcher, nager, tant que c’est permis!Le psychisme, tout comme les muscles, ça se travaille! Pour ma part j’ai fait un énorme travail sur mon stress, et ma phobie du médical. Les suites de couches, la fatigue… ça me faisait peur. Hors de question de ne pas profiter pleinement de mon bébé à cause de ces angoisses! Alors je me suis préparée, mentalement tout d’abord. Oui j’allais saigner, oui j’allais être fatiguée. Et petit à petit j’ai accepté. Il fallait passer par là pour vivre le bonheur qui me faisait envie depuis si longtemps. Je reste persuadée que le mental joue un rôle essentiel dans la vie. Alors je l’ai bossé mon mental. J’ai pris tout ce qui me faisait si peur comme un défi. Un défi envoyé par la vie, pour lequel la valeur de la récompense était mille fois supérieure. Je me suis forcée au début, à associer l’image du sang, des aiguilles, des nuits blanches à celle de ma petite fille tant rêvée. Et ça a marché. La perspective des moments difficiles qui nous attendent quand on devient Maman me paraissait idyllique. Je voulais tellement devenir Maman! Alors c’est certain, je trouverais la force nécessaire! Je m’en suis persuadée. Et je l’ai prouvé. Pas de baby blues, la fatigue des premiers jours n’aura été qu’une formalité. J’ai vécu les débuts avec fille comme dans un rêve, sans douleur ni sentiment négatif. Tout était rose. Tout était parfait. Je n’ai vu que les bons côtés. Et je pense vraiment qu’il n’y a eu que du positif. Grâce à mon conditionnement mental, tout allait être parfait, tout A été parfait. Et ça été vécu de la même manière par ceux qui m’entourent. Mon sourire a été communicatif. Si je souriais c’est que j’étais bien. Logique non? Alors on m’a renvoyé l’image que je projetais: celle d’une jeune Maman épanouie, HEUREUSE. Et, oui, c’est bel et bien ce que j’étais… ce que je suis.

37b47136152ef65bdd798df64eed93c3

Dans les moments de doutes, de fatigue ( car il y en a eu bien sûr, comme pour chacune d’entre nous! ) je me répétais pour me ressaisir que cette petite merveille, cette petite fille n’avait pas fait tout ce chemin, ni attendu ces 9 longs mois avant de me rencontrer pour me voir triste ou abattue! Non! Alors on craque un bon coup ( ça fait tellement de bien… ), puis on s’offre son plus beau sourire et on y va!

Le mental joue un rôle capital dans notre vécu ça c’est certain. Mais il ne fait pas tout! Une bonne condition physique est à mon sens une aide précieuse pour un moral en acier. Par bonne condition physique j’entends au sens large du terme hein, je ne vous raconte pas qu’il faut avoir un corps d’athlète pour aller bien attention!

maman-fait-du-sport-avec-bébé

 

 

 

 

 

 

La récupération physique à la suite de l’accouchement est inévitablement lente et progressive. C’est pas faute d’avoir été prévenues! Il faut donc s’armer de patience… ( si si il nous en reste! ). De toutes façons au tout début, du temps… on en a pas! Alors on en profite pour se focaliser sur bébé, pour prendre nos marques. Le reste attendra! Il ne nous oubliera pas longtemps cependant… ce « reste ». Il ressurgira un bon matin, durant l’essayage de notre jean fétiche ( encore ) trop serré, ou bien glissé dans une douce et délicate remarque d’un proche: « Tu comptes te remettre au sport un jour? » « Tu ne comptes pas remettre ton maillot deux pièces cet été…si? » « Non mais c’est normal, tu es Maman… » ( rayez la mention inutile ). Pour les moins sportives d’entre nous c’est alors parfois le moment d’une profonde réflexion sur un rééquilibrage alimentaire, et pour les plus gourmandes se pose alors la question de reprendre le sport. Dans les deux cas il faut il y aller progressivement: s’affamer n’est pas le bon réflexe lorsque l’on s’occupe à plein temps d’un petit être dépendant de nous, encore moins  quand on allaite! Et la reprise du sport sera freinée par notre ami… le périnée. Oui tant que ces fichus séances de rééducation du périnée ne sont pas terminées, il est souvent déconseillé de forcer sur les abdos. Il y a des chances pour que, comme moi, tu fasses partie des veinardes dont le périnée est ressorti intact de cette grande aventure… mais peut-être que tu fais partie des boulets qui, comme moi, ont accepté de faire ces séances de rééducation  » parce que c’est bien de les faire ». Et qui se sont retrouvées à patienter deux longs mois avant de s’attaquer à la masse molle qui a remplacé leurs abdos.( Mes abdos?? Où êtes-vous?? petits petits…)

Reprendre une activité physique ( quand c’est un plaisir ) peut nous faire le plus grand bien après un accouchement, tant pour notre corps que pour notre esprit! Bien souvent quand l’un se porte bien l’autre aussi… Pour les plus courageux(ses) d’entre vous, vous pouvez aller jeter un œil ici pour vous inspirer du programme de mes séances de sport!

 

Ici j’ai choisi de partager avec vous mes 5 astuces pour récupérer après l’accouchement. C’est parti!

  1. Fais toi du bien. Dès la maternité, et dans ton quotidien de Maman. Ton esprit est dévoué à ton petit bébé, c’est instinctif, et c’est très bien! Mais ne t’oublie pas, dès que tu as un peu de répit mange ta friandise préférée, lis ton livre coup de cœur, fais toi masser… Il existe un millier de petits bonheurs simples, à toi de trouver les tiens! Fais toi plaisir, fais toi tu bien. Parce que tu le mérites, parce que tu te dois d’aller bien.
  2. Dors! Mange! Bois! Cela peut te paraître idiot, ce sont des besoins tellement vitaux! Mais… depuis ton accouchement il y a quelques jours, as-tu pris le temps de manger correctement et à ta faim? Penses-tu à boire suffisamment? Ok tu vas me dire que je suis bien marrante à te conseiller de dormir alors que tu ne rêves que de ça, mais souvent on sous estime les effets du manque de sommeil: C’est pourtant utilisé dans des méthodes de torture chinoise! On empêche les sujets de dormir durant des semaines, à terme ils en deviennent fous… Alors on oublie les tâches ménagères pendant un temps si il le faut, on ne refuse pas l’aide de nos proches, et hop quand bébé dort, on dort! Le sommeil fait des miracles sur le teint et sur le moral.
  3. Donne signe de vie! Ce fameux sms auquel tu dois répondre depuis des jours, les appels manqués de ta famille qui s’accumulent… Tu es débordée c’est normal. Mais prends un peu de temps pour demander des nouvelles de ceux que tu aime, entendre leurs voix te fera le plus grand bien! Papoter avec ta cousine ou ta meilleurs amie « comme avant » et vous raconter les potins, donner des nouvelles de ton bébé d’amour à ta famille tombée sous le charme, te confier à une oreille bienveillante… Tes proches seront ravis d’avoir de tes nouvelles, et ça te fera du bien de t’évader de ta bulle juste un instant!
  4. Reprend doucement le contrôle de ton corps, quelques abdos à la maison, un peu de gainage ou de yoga… Fais ce qui te plait, comme tu le souhaites mais fais-le! Essaye 5 minutes par jour, ou par semaine, l’essentiel c’est que tu puisses te regarder dans le miroir en étant fière de toi, en t’admirant. C’est tellement gratifiant de réussir à se retrouver! Si tu n’aimes vraiment pas le sport, prends soin de toi! Gommages, soins hydratants, allez plus d’excuses tu es Maman mais aussi femme! Et le moral remonte nettement face à des jambes épilées et douces ou des cuisses fermes!! Ensuite c’est l’effet « boule de neige »: plus tu t’occupes de toi, plus tu en as envie tu verras!
  5. Mange des pâtes et des kiwis! Ils sont tes meilleurs alliés anti coup de pompe, pleins de glucides et de vitamine C! Bien manger c’est indispensable pour tenir le coup. Tu peux aussi, si tu en ressens le besoin, ( et en accord avec ton médecin ) continuer à prendre les compléments alimentaires que tu prenais pendant la grossesse, surtout si tu allaites.
  6. Ecoute ton instinct. Ta famille critique ton choix de cododo, ton pédiatre te dit de le laisser pleurer, tes collègues s’étonnent de ton choix d’allaiter… face à tous ces « conseils » il y a de quoi s’y perdre! Et douter… Non!! Ne doutes pas de tes choix, suis ton instinct!! Aie confiance en toi.  ça fait du bien n’est-ce pas!
  7. Plonge tes yeux dans les siens, dès que tu ressens une baisse de régime. Effet boost assuré! Ton bébé c’est ton carburant, ta motivation. Dans les moments de fatigue ou de doute il est ton meilleur allié! Après tout, c’est pour la vie entre vous non? Tu verras rapidement que tout ne se fera pas à sens unique, ton bébé il peut te donner tellement aussi!

maman-debordee-1024x694

 

Et voilà quelques unes de mes petites astuces à moi, celles qui m’ont permise de super bien récupérer après la naissance d’Aïnoha. Et quand Maman va bien bébé va bien! Bien entendu c’est à chacune de trouver ses petits « trucs », ma liste est loin d’être exhaustive! Je suis d’ailleurs curieuse de connaître les vôtres maintenant! Alors vous me faites partager?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :