La peur de l’accouchement… 12 vérités rassurantes qui vont t’apaiser avant le jour J!

J’ai envie de parler un peu de la peur de l’accouchement aujourd’hui: un sentiment qui, il faut l’avouer, est partagé par un bon nombre de futures Mamans à l’approche de ce jour tant attendu. Pour certaines cette peur sera passagère, elle ne les aura habitées que pendant quelques longues nuits de doutes, et se sera dissipée au matin pour ne plus revenir… Mais pour d’autres ( et, oh que oui, j’en ai fait partie! ) ce moment unique peut devenir au fil des mois un objet de craintes, d’angoisse, de stress… nos hormones de femmes enceintes n’arrangeant rien, l’accouchement apparaît alors comme une épreuve insurmontable!

48-10-raisons-de-ne-plus-avoir-peur

Alors peut-être que, toi qui me lis, tu es enceinte en ce moment ( ou tu l’a été et tu te reconnais dans mes lignes !) et tu es en plein dedans là: ton ventre s’arrondit de jour en jour, ça t’émerveille mais ça t’angoisse en même temps. Oui tu sais que bientôt, ce petit amour qui grandit en toi voudra te regarder dans les yeux, et pour en arriver à ce bonheur il te faudra… accoucher. « Accoucher« … tu te le répètes parfois ce mot, il résonne en toi. Si c’est ta première grossesse tu te demandes peut-être si tu vas y arriver, si tu en es capable. Bien sûr tu as lu des tas de choses sur ce thème déjà, ton médecin, ta sage femme ou gynécologue t’ont rassurée, ton entourage aussi ( ou pas… n’est-ce pas…). On entend partout  » les femmes font ça depuis toujours », ou « avec les moyens d’aujourd’hui il n’y a pas de raison que ça se passe mal! ». C’est vrai oui. Mais toi tu doutes malgré tout. Tu ne peux pas t’en empêcher.  » Les femmes  » c’est une chose, mais là il s’agit de TOI. Et TOI tu as peur, voilà. C’était mon cas à moi aussi, et à un point que tu n’imaginerais pas. Alors si tu le veux bien, je vais te raconter mon accouchement ( rapidement promis! ), et en suivant je t’ai concocté 12 vérités rassurantes sur l’accouchement (  oui car les 10 ou 15 atroces vérités sur l’accouchement ça c’est bon tu les as déjà lues mille fois! ).

22540068_10155833989392421_7406082660812399996_n
ça en fait des choses à retenir n’est ce pas?

Déjà tu dois connaître une chose à propos de moi: j’ai la phobie du milieu médical. Mais vraiment. Durant mon enfance les médecins devaient me courir après ( littéralement oui oui… ) pour me faire mes vaccins, et adulte j’ai déserté bon nombre de cabinets médicaux. Pourtant mon rêve de toujours c’était de devenir Maman, et l’idée d’accoucher m’a toujours terrifiée. Problème n’est ce pas? Et un jour l’envie d’un bébé a été plus forte que tout… et voilà elle était là ma princesse, bien au chaud dans mon ventre. L’angoisse m’a saisie dès le jour où j’ai appris ma grossesse: il allait y avoir des prises de sang, des consultations médicales, puis… l’accouchement. Un bon nombre d’épreuves que j’ai surmontées tant bien que mal, en pensant à elleJ’ai alors réuni tout ce qu’il était possible pour m’aider à faire de mon accouchement une épreuve réussie: deux supers sages femmes, l’une qui m’a fait des séances de réflexologie plantaire, l’autre qui me suivait en préparation à l’accouchement et qui me faisait des séances de sophrologie. L’homéopathie a également fait des miracles sur mon stress…

 

Cette nuit-là je me suis réveillée en découvrant ce qu’étaient les contractions ( je n’en avais jamais ressenties ): elles ont été de suite régulières, mais supportables. J’ai donc eu quelques heures pour me préparer psychologiquement, et surtout, me préparer au mieux. Mon rituel beauté achevé, ( le meilleur anti stress pour une fille, non? ) j’ai réveillé le Papa et après un bon petit déjeuner, un peu de rangement, nous sommes tranquillement partis à la maternité. Le col n’était ouvert qu’a 1, alors ils nous ont envoyés marcher un peu dehors, pour voir comment ça évoluerait au bout d’une heure. Nous en avons profité pour manger une pizza ( accoucher le ventre vide?? Non merci!! ), et faire une dernière balade en amoureux. Le second monitoring a confirmé que le travail avait bien commencé, mais  » ça peut prendre plus de 24 heures » on m’a dit. Du coup nous reprenions le chemin de la maison, hors de question que je passe trop de temps en milieu médical! Et puis… dans la rue… oh quelle joie! La perte des eaux, tout d’un coup, en cascade tant qu’a faire! A peine le temps de remonter à la maternité que les contractions se sont faites plus intenses. Là je dois vous l’avouer oui j’ai souffert. Mais 1 heure grand maximum! Bain chaud relaxant, lumière tamisée, tout a été fait pour calmer mon angoisse. Et j’ai passé les épreuves que je redoutais le plus haut la main: pose de la perfusion, puis de la péridurale. Le protoxyde d’azote ( plus connu sous le nom de gaz hilarant ) y est sans doute pour beaucoup! ( Le mec qui a inventé ça est un dieu, tout simplement ). Une bonne nouvelle a suivi ce lot de victoires: la super sage femme qui m’avait suivie en réflexologie plantaire le long de ma grossesse a changé son planning quand elle a appris mon admission à la maternité, pour être celle qui m’accoucherait. Elle me connaissait ainsi que mes peurs, c’était un soulagement. Je ne la remercierais jamais assez. Toutes les conditions étaient réunies. Et mon col s’effaçait à vue d’œil, enfin façon de parler. Le travail qui devait durer des heures et des heures au départ n’en a pris que sept en tout, du début à la fin. Et à peine de le temps de le réaliser: je me suis retrouvée « installée », ma canette de jus de pomme à la main ( je vous l’ai dit elle est parfaite cette sage femme ), mon chéri me tenant tendrement la main , la lumière toujours tamisée, et mon ange gardien m’expliquant comment pousser en douceur, pour ne pas abimer mon périnée.  » je sais que vous redoutez les points « . J’étais en train d’accoucher! Moi! C’était si différent des scénarios catastrophes que je m’étais imaginés! Si irréel… On parlait, on riait entre chaque poussée. Puis elle était là: Aïnoha, mon bébé. Là sur moi. Aucun point, pas d’épisiotomie. Le placenta est sorti tout seul. Bébé va bien, je sourie. ça y est j’ai accouché. Je l’ai fait. Et j’ai eu ce qu’on appelle  » un accouchement de rêve ». Moi la phobique, la stressée. Et vous savez quoi… je n’ai plus peur. Je recommencerais demain avec plaisir… J’ai même hâte de revivre ce doux moment…

illustration-femme-enceinte-et-sage-femme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors ça me tient à cœur que toi, qui est là ou j’en étais quelques mois en arrière, tu lises quelque chose que j’aurais aimé lire pendant ma grossesse. Des mots positifs, rassurants, qui je l’espère t’apaiseront et te donneront confiance pour ce moment qui, je te le promets, sera l’un des plus beaux de ta vie.

Voici 12 vérités rassurantes à propos de l’accouchement!

  1. Tu seras bien entourée. Oui n’en doute pas. Je parle non seulement d’une personne que tu aimes, le Papa, un membre de ta famille, une amie… Mais aussi du personnel médical. Ils sont au top, tu peux leur faire confiance. Tu peux leur parler de tes peurs, ils les comprendront sois en certaine! Rares sont les sages femmes qui n’aiment pas leur métier, bien souvent c’est une passion pour eux, une vocation. Alors pas d’inquiétude, tu seras entre de bonnes mains! N’hésites pas à te créer une playlist spéciale joie de vivre pour ce jour si spécial!
  2. Tu ne sentiras pas la pose de la péridurale. Je te l’assure! Tu auras peut-être besoin du réconfort de la personne qui t’accompagne ou de la sage femme pendant ce moment, et peut-être ( comme moi ) de ce fameux gaz hilarant pour te détendre et permettre une pose en douceur… mais crois moi tu auras beau scruter le moindre picotement tu ne sentiras rien, et en quelques minutes cette appréhension sera un lointain souvenir tant tu seras soulagée et bien.
  3. Tu sais pousser, tu l’a appris en cours de préparation à l’accouchement oui, mais au fond de toi ton instinct va te guider. Pas de panique si tu oublies quelques recommandations sagement apprises et retenues durant le dernier mois de ta grossesse, le moment venu tu sauras, tu y arriveras. La force dont tu as besoin est là, en toi, bien dissimulée jusqu’à présent. Les femmes le font depuis la nuit des temps oui, et toi, promis, tu ne feras pas exception.
  4. Ton bébé en sortira indemne, il n’y a que très peu de raisons qu’il en soit autrement, grâce au suivi dont tu as bénéficié durant le troisième trimestre. La nature est bien faite, ton bassin aussi. Une séance d’osthéopathie durant le 9e mois peut t’aider à te préparer en douceur et à faciliter le passage de son petit corps le jour J. Testé et approuvé je te le conseille vraiment!
  5. La césarienne est une opération bénigne, si tu devais en avoir une, programmée ou non, sache que dans la plupart des cas tu pourras sortir de la maternité au bout de 5 jours ( au lieu de 3 pour un accouchement par voie basse sans complications ). Cela ne t’empêchera en rien d’allaiter si tu le désires, et dans la plupart des maternités tu peux être accompagnée ( renseignes toi avant pour te rassurer! ).
  6. L’expulsion du placenta se fait la plupart du temps sans que tu le sentes, la sage femme viendra simplement te dire de pousser légèrement, et en une ou deux minutes ce sera de l’histoire ancienne!
  7. Il y a très peu de probabilités que tu fasses caca ( oui parlons-en n’est ce pas… ). En effet souvent on ressent un besoin d’aller aux toilettes durant les premières heures du travail, celles pendant lesquelles tu peux encore te déplacer sans douleur. La nature est bien faite! Toutefois si ça arrive durant l’accouchement, les sages femmes en auront vu d’autres et feront en sorte que tu ne t’en aperçoive même pas! Ta dignité restera sauve!
  8. Tu pourras si tu le souhaites prendre une douche, te déplacer, danser… tout est permis tu ne seras en rien obligée de rester allongée dans un lit d’hôpital si tu ne le souhaites pas! Sauf bien entendu une fois la péridurale posée, mais là tu verras tu seras plutôt tentée par un petit somme ou des activités plus calmes!
  9. Tu seras ( sauf cas particulier ) autorisée à boire, il est fini le temps où l’on laissait les femmes mourir de faim et de soif pendant le travail! Au contraire une Maman en forme est une Maman qui pousse efficacement et ça le personnel médical l’a bien compris! Aucun risque de faire un malaise ou de manquer de sucre: la perfusion jouera son rôle à la perfection! Et tu auras droit à un repas digne de ce nom à ton retour en chambre, deux heures après toutes ces émotions…
  10. Tu pourras choisir la position dans laquelle tu te sens le mieux pour accoucher, il en existe plein! Renseignes toi cependant avant de choisir ta maternité, en effet tous les établissements n’offrent pas les mêmes possibilités en matière d’accouchement physiologique.
  11. Tu seras transcendée de bonheur une fois que tu le/la verras, posé(e) sur toi… On l’entend encore et toujours, mais je peux te l’assurer ici entre nous: c’est VRAI. Cette rencontre, c’est tout simplement magique. Chacune le vis à sa manière. Tu n’as pas hâte de savoir comment tu le vivras? Promis, ça vaut tout l’or du monde. Et je te parie que tu seras, toi aussi, prête à recommencer…
  12. Tu seras fière de toi. Oui, réussir une telle étape dans la vie ça booste la confiance en soi! Tu en ressortiras grandie, plus forte. Une Maman quoi!

 

20150205-delivrance-1

Alors, est-ce-que j’ai réussi à te rassurer… un peu? Selon ton ressenti tu peux considérer l’accouchement comme un défi de la vie à relever, une étape indispensable avant de découvrir le bonheur d’être mère, ou juste un moment difficile ( mais pas toujours ) à passer… Crois moi je partais de loin, et j’ai pourtant réellement vécu le plus beau jour de ma vie. C’est tout ce que je te souhaite, sincèrement. Bon accouchement!

 

787ef2ade72771a32b53851c4e5aa1b5
Et si mes ( nombreuses ) lignes ne t’ont pas convaincues, voici la motivation ultime!!

 

Et pour vous les Mamans c’était magique comment ce moment?

Publicités

4 commentaires sur “La peur de l’accouchement… 12 vérités rassurantes qui vont t’apaiser avant le jour J!

Ajouter un commentaire

  1. J adore cet article!! Oui c est un moment unique encore plus pour son 1er bebe…on devient maman!!!!♡♡
    Ici cela a ete différent…mais au final 1 tres bel accouchement sans douleur et avec seulement 2 petits points en externe…1 perinee au top 🙂

    J'aime

    1. Merci 😉 Tu vois persuadée que ça se passerait mal à cause de mes angoisses j’ai refusé que le Papa amène sa go pro pour filmer… et comme je regrette! J’aurais tellement aimé me passer en boucle le film de cette belle soirée…

      J'aime

    1. Hihi je ne parlais pas d’un zoom sur nos têtes hein 😉 Les souvenirs sont peut-être notre meilleur film, les frayeurs ou autres moments d’angoisse y sont plus flous, et les plus belles images prennent toute la place…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :